L’UNESCO Géoparc de Haute-Provence

Labellisé par l’UNESCO, le Réseau mondial des Géoparcs réunit des territoires valorisant différents patrimoines : géologique, naturel, matériel et immatériel au service d’un développement économique durable.

Tout d’abord, le Géoparc de Haute-Provence est le berceau des Géoparcs dans le monde. Créé en 2000, il a servi de modèle de développement à 120 Géoparcs répartis à travers le monde. Le Géoparc de Haute-Provence s’étend sur 60 communes du département des Alpes de Haute-Provence. L’une de ses originalités repose sur le fait qu’il réunit une grande variété d’influences d’origines aussi diverses que la géologie, la biodiversité ou les traditions culturelles.

Par conséquent, il est composé de nombreux sites naturels qui invitent à un voyage à travers le temps et à découvrir plus de 300 millions d’années d’histoire de la Terre. Certains sites tels que la Dalle aux ammonites par exemple, sont exceptionnels, sinon uniques au monde.

Aussi, le Géoparc de Haute-Provence est un réseau de partenaires : hébergeurs, restaurateurs, artisans et producteurs locaux. L’UNESCO Gépoarc se découvre le long de cinq itinéraires, dont « la route des empreintes d’art dans la mémoire de la terre« , qui traverse Blanche Serre-Ponçon.

 

Sites du Géoparc dans le Pays de Seyne :

Enfin, le Géoparc recense de nombreux sites à fossiles, accessibles par des sentiers de randonnée aménagés : La Lame de Facibelle, le panorama du Vélodrome, et le Site de l’Ichtyosaure.

En charge de leur conservation, la Réserve Naturelle Géologique de Haute-Provence assure la mission de protection et de valorisation des sites géologiques. Attention, l’extraction et le ramassage de toute forme fossile est interdit dans ce périmètre de protection. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site de l’UNESCO Géoparc.