Art de vivre et traditions

L’art de vivre c’est savoir partager dans l’authenticité… et chez nous, l’authenticité est reine ! Des produits régionaux de qualité et de caractère vous attendent sur les marchés locaux ou dans les fermes de la Vallée. Lieux de rencontres et d’échanges, ces marchés perpétuent les traditions d’un commerce ancestral.

Aujourd’hui encore, l’agriculture et l’élevage continuent de façonner les paysages de montagne. En famille, venez donc à la rencontre de vaches, moutons et cochons sur les pentes de nos pâturages. Nos agriculteurs seront heureux de vous accueillir et vous faire découvrir les traditions de la vallée. En effet, ils ont su développer des activités touristiques complémentaires au travail de la terre.

Par exemple, de la fourche à la fourchette, la production s’écoule localement grâce aux services de proximité (abattoir, découpe, transformation). Ainsi, en achetant leurs produits, non seulement vous renouez avec le goût, mais vous agissez concrètement pour le maintien de pratiques agricoles et d’élevage respectueuses de la nature et de l’animal.

Un groupe d’éleveurs désireux de valoriser leurs produits par les circuits courts et la vente directe, s’est regroupé en coopérative. La Ferme aux Saveurs rassemble ainsi aujourd’hui plus d’une trentaine de producteurs des vallées de la Blanche et de l’Ubaye. Celle-ci permet de découvrir de nombreuses spécialités, de la viande aux produits laitiers en passant par le miel et les fruits rouges… sans oublier les délicieuses liqueurs ! N’hésitez donc pas à  demander quelle est la provenance des produits.

Tradition Têtue

La vallée perpétue une tradition unique en France : l’élevage du mulet, animal fort et robuste issu du croisement d’une jument et d’un âne. Son élevage a fortement marqué l’économie locale tout au long du XXè siècle où pas moins de 800 mules naissaient chaque année dans le pays. L’élevage mulassier s’est adapté avec la modernisation de l’agriculture, trouvant notamment des débouchés dans l’exportation. Aujourd’hui, la tradition mulassière reste bien vivante à Seyne les Alpes où la Maison du Mulet retrace la fabuleuse histoire de cet animal courageux et intelligent.

Seyne, capitale du mulet !

En montagne, l’âne et le mulet furent longtemps les seuls moyens de transport. La présence du mulet à Seyne est attestée dès le XIVème siècle mais est certainement bien plus ancienne. C’est au XIXème siècle, cependant, que Seyne se spécialise dans le commerce des mulets. Le relief et le climat de cette région, conditionnant surface et qualité des pâturages, ne sont certainement pas étrangers à ce développement de l’élevage.

À cette époque, Seyne produit des mulets qui sont revendus localement pour les travaux agricoles et le transport, mais est aussi une plaque tournante qui importe à partir des autres bassins de production français et exporte jusqu’à l’étranger.
Dans les années 1920, cette activité fait l’objet d’un vaste programme de modernisation à l’occasion duquel est créé le Concours Mulassier. Avec la mécanisation, la demande chute dès les années 1960 et entraîne le déclin de cette activité. Le nombre de naissances diminue jusqu’à atteindre un chiffre proche
de zéro dans les années 1990. Grâce à des éleveurs passionnés, le mulet de Seyne remonte peu à peu la pente.

Le mulet de Seyne est un mulet bien charpenté, robuste et puissant, moins élancé que le mulet pyrénéen et moins imposant que la mule poitevine. Ses principales caractéristiques sont sa rusticité et la sûreté de son pied, qu’il acquiert dans les alpages où il passe les premiers mois de sa vie. C’est un animal peu exigent, frugal, résistant aux variations de température et aux maladies.

Mais aussi, ne sentez-vous pas cette odeur de baguette ou de fougasse sortie du four qui se répand dans l’air ? Il reste encore dans la Vallée de la Blanche quelques fours banaux. Certains sont aujourd’hui restaurés et parfois remis en activité à l’occasion de fêtes locales. Ils rassemblent les villageois et visiteurs lors de la traditionnelle fabrication du pain (Journée du Patrimoine de Pays en juin).

Enfin, une autre tradition synonyme de douceur de vie est bien ancrée ici : la pétanque ! Que ce soit pour la détente, pour une partie sérieuse entre amis ou pour une petite compétition, dans chaque village des terrains vous attendent.