Les Clues de Barles

Clues de Barles © Mika Roux
Clues de Barles ©
Clues de Barles ©
Clues de Barles © Jens Jackman
Clues de Barles © Jens Jackman
Sentinelle des Clues de Barles – Andy Goldsworthy © Andy Goldsworthy
Sentinelle des Clues de Barles – Andy Goldsworthy © Andy Goldsworthy
Le Bès – Clues de Barles © Alain Sauvan

Clues de Barles
Clues de Barles
Clues de Barles
Clues de Barles
Clues de Barles
Sentinelle des Clues de Barles – Andy Goldsworthy
Sentinelle des Clues de Barles – Andy Goldsworthy
Le Bès – Clues de Barles
Un site du Géoparc de Haute Provence à découvrir en voiture, en moto, en vélo, à pied...

Description

Sur la route de Barles depuis Digne les Bains, les gorges deviennent si étroites qu’on passe difficilement à deux voitures... Ce paysage rocheux sculpté par la nature s’apprécie encore mieux à pieds.

Le mot clue vient du latin «clausus» qui signifie «fermé». Une clue est donc un passage presque «clos», ouvert généralement par le travail de sape d’une rivière.

Les clues de Barles ont été ouvertes par le Bès, dans une barre calcaire datant de la fin du Jurassique ou du début du crétacé inférieur, soit entre 155 et 140 millions d’années. La rivière s’est frayée un chemin à travers des couches verticales, très épaisses, en profitant des fragilités de la roche.

A l’entrée des clues, se dresse une étrange sculpture de pierres. C’est une des « sentinelles » de l’artiste contemporain Andy Goldsworthy. Cette œuvre d’art fait partie de l’itinéraire land art « Refuge d’Art ».

Barles et la géologie
Beaucoup d’expéditions géologiques ont été organisées sur la commune de Barles qui est mondialement connue pour la diversité et la complexité de ses phénomènes tectoniques et sédimentaires.

Dès le XVIIe siècle, à l’époque de Gassendi, les scientifiques étaient intriguées par l’agencement si particulier des roches dans la région, et l’origine des mystérieux fossiles.

Mais l’essor de la géologie dans les Basses-Alpes remonte à la première moitié du XIXème siècle. Jusqu’à la fin de ce siècle, les découvertes étaient facilitées par la nudité des montagnes. Déboisées par des siècles de culture et de collecte de bois, elles laissaient apparaître au grand jour les affleurements, les dalles, les fossiles...

Juste après 1945, Barles est devenu un camp de base apprécié des stratigraphes, des paléontologues, des tectoniciens...

A Barles, la Maison de la géologie présente une collection de roches et de fossiles provenant de la vallée du Bès et du Massif du Blayeul. L’exposition retrace 300 millions d’années d’histoire de la terre.

Labels & accessibilité

  • Réserve naturelle
  • Géoparc de Haute Provence

Visite

Confort / services

  • Animaux acceptés

Ouverture

Toute l'année.

A proximité

Restaurant Le Dormillouse

Hôtel - Restaurant

La Colline des Lutins

Entreprise à visiter

Aire de stationnement pour Camping-car du Grand-Puy

Aire de service/accueil camping-cars