Le Fanget, site de pleine nature

Altitude 1459-1689m

Le site de pleine nature du Fanget, aux portes du Massif des Monges, vous permet de partir à la découverte de la nature, en hiver comme en été, balades pour petits et grands dans des espaces naturels, sous-bois, plateaux… De nouveaux sentiers balisés, des sorties accompagnées, une station vélo,… Un lieu idéal pour vous ressourcer !

Un sentiment d’évasion vous envahit dès la première seconde, vous avez trouvé ce que vous cherchiez : ressourcement, simplicité, exception. Vous pouvez cheminer sereinement au grand air, à pieds, prenez le temps de respirer à pleins poumons. Sous vos yeux émerveillés, s’étendent les immensités du plateau d’Iroire et de Négron. Au détour d’un sentier, vous apercevrez peut-être une marmotte… Accordez-vous une petit moment de pause sur l’aire de pique-nique aménagée.

Exposition naturaliste en plein air

Au fil d’une promenade au départ du col du Fanget, vers les alpages de Négron, découvrez l’exposition photos sur la faune et la flore. Réalisées par le photographe naturaliste Roger Isoard, les photos sont mises en place dans le biotope de chaque espèces et à proximité de zones de «points de vue».

2h30 de marche | 6 km | 200 m de dénivelé positif | Balisage jaune

Les randonnées du Fanget

IntituléNiveau | Km | DuréeDescriptif
FissacBleue | 7 km | 2h30Balade familiale jusqu’à la clairière de Fissac (aire de pique-nique et abris). Retour par un sentier en crête avec vue panoramique sur le massif des Monges.
Possibilité de rallonger par le col de Grangeasse et le Clot des Etables (Rouge | 11km | 4h).
Le plateau d’IroireBleue | 5,5 km | 2h30Une balade jusqu’à l’aire de pique-nique aménagée sur le plateau d’Iroire.
NégronBleue | 7 km | 3h30Balade familiale en aller-retour avec vue panoramique sur les vallées, la chaîne de la Blanche et le massif des Monges. Flore exceptionnelle en juin. Aire de pique-nique au plateau d’Iroire.
ChabanonRouge | 8 km (aller) | 4hUne belle traversée du massif jusqu’à la découverte de la station de Chabanon. Aire de pique-nique aménagée sur le plateau d’Iroire.
Randonneurs sur les alpages du Fanget

Le saviez-vous ?

Le panorama du col du Fanget se situe sur La route des empreintes d’art dans la mémoire de la terre de l’UNESCO Géoparc de Haute Provence. Parcourez les 1989 km2 de son territoire unique au monde à travers 5 routes de découvertes traversant les lieux emblématiques et patrimoniaux de la Haute-Provence toujours au cœur de somptueux paysages.

Panorama depuis le col du Fanget avec vue sur la vallée de la Blanche et le masif des Ecrins

Le bassin de Seyne est dominé au nord-est par les montagnes de la Blanche : de Dormillouse (2505 m) à l’Estrop (2961 m). Elles le séparent de la vallée de l’Ubaye. Leurs crêtes sont armées par les calcaires du Crétacé supérieur surmontés en discordance par les niveaux de la transgression nummulitique. Au Quaternaire, le glacier de l’Ubaye, venu du nord par le col Saint-Jean, a envahi la vallée. Au maximum d’extension (Würm IV), le torrent proglaciaire s’écoulait vers le sud par le col de Maure. C’est durant cette période que se forme le plateau de La Chau qui correspond à un glacis d’éboulis à gros éléments entre les reliefs abrupts et le glacier. La fonte glaciaire a commencé ici assez tôt comme l’attestent les pollens trouvés dans les petites tourbières comme celle du lac de Saint-Léger. En fondant, le glacier a laissé de nombreuses traces comme des placages de moraines ou des blocs erratiques telle la Grosse-Pierre de la Liberne à Selonnet (site de l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence).