Au cœur des pâturages de la Grande Montagne, de fin juin à fin septembre, vous rencontrerez sans doute Jean-Marc le berger, et ses chiens de troupeau. N'hésitez pas à le saluer, il adore partager sa passion avec les randonneurs de passage, et parler de ce métier traditionnel, aux origines du monde. La vallée est riche de cette tradition pastorale perpétuée de génération en génération.

1h30 AR / 250m D+

Balisage jaune (PR)

44.324105, 6.406765

Estive de Juin à Septembre

Randonnée facile aux sources de la Blanche

Le départ se fait depuis le bout du Hameau de Maure, entre Seyne les Alpes et le Grand Puy, où la route s’arrête pour devenir une piste forestière. Une petite montée à pieds d’environ 2 km en lacets très agréable, sur un ancien sentier muletier bordé de mélèzes. Il vous mènera en vue d’un panorama exceptionnel à l’Ouest.

 

AD04_007455_HD

On aperçoit rapidement l’alpage verdoyant baigné de soleil, qui grouille de vie. Les marmottes sifflent à tout va et détalent les pentes avec beaucoup d’humour. En toile de fond, l’imposant Roche Close, point culminant de la Vallée de la Blanche et du Bès, une falaise abrupte découpée en arrête qui la rend encore plus impressionnante. A gauche, la ligne de crête dessine les courbes de tout le Massif de la Blanche; le Dos de Chameau, l’Aiguillette, jusqu’à Dormillouse

 

 

vaches_Tourtourel1
Traversée des sources de la Blanche.

Un berger pas comme les autres

On atteint la Cabane des Mulets après avoir traversé le torrent, source de la rivière de la Blanche qui traverse Seyne, Selonnet et termine sa course dans le bassin de compensation du barrage du lac de Serre-Ponçon. Au cœur des pâturages de la Grand Montagne de fin juin à fin septembre, vous rencontrerez sans doute Jean-Marc, le berger, accompagné de ses chiens de troupeau.

A la belle saison, il monte en estive pour offrir au troupeau de bovins et d’ânes dont il a la charge, l’herbe la plus verte et la plus fraîche possible.

N’hésitez pas à le saluer, il adore partager sa passion avec les randonneurs de passage, et parler de ce métier traditionnel, aux origines du monde, qu’il exerce depuis plus de 35 ans. Vous serez frappés par le confort sommaire de la Cabane, et pourtant Jean-Marc est le plus heureux des hommes et ne troquerait sa liberté pour rien au monde. Condition de vie rude, solitude et richesse du quotidien, découvrez un travail authentique, loin de tous les clichés.

 

 

 

AD04_007448_HD

Altitude 1710. Cette ancienne cabane d’alpage restaurée peut accueillir le berger pour la saison d’été et les randonneurs de passage. « Tout confort« , enfin selon point de vue : latrines, matelas, point d’eau.. terrasse couverte extérieure et écurie. Vous pouvez demander les clés à la Mairie de Seyne les Alpes, pour y passer une nuit du printemps à l’automne.

La Vallée regorge de cabanes d’alpages typiques, occupées par des bergers, non gardées et simple abri pour les randonneurs.

 

 

 

berger cabane des mulets
Jean Marc et son border collie

Activité pastorale du Pays de Seyne

A la fin du printemps, les éleveurs ou leur berger font la transhumance vers les vastes alpages d’altitude. La pureté de l’air, l’herbe fraîche des pâturages, des animaux paisibles permettent la production d’un lait de haute qualité, que les coopératives locales transforment en fromages de caractère.

Et les mulets ? les muletons de l’année passent la belle saison avec leur mère jument dans les alpages à la fin du printemps. Ils redescendent ensuite dans la vallée pour passer devant le jury du Concours Mulassier en Août.

Ils vivent ainsi les premiers mois de leur vie en altitude où ils acquièrent une grande résistance aux variations de température, s’habituent à une alimentation frugale et renforcent la sureté de leurs sabots.

 

 

 

ane cabane des mulets

Ces caractéristiques font du mulet un excellent travailleur. L’utilisation des animaux est toujours perpétuée, car ils sont plus performants que les machines sur les terrains de montagne.

AD04_007066_HD
La Cabane des Mulets

Seyne, capitale du Mulet

Le mulet est un animal exceptionnel. Il a fait la renommée de l’âge d’or du Pays de Seyne, qui perpétue une tradition française ancestrale : l’élevage du mulet. Animal hybride fort et robuste, il est issu d’un croisement entre une jument Comtoise qui fait sa force et un baudet du Poitou qui fait sa rusticité. Il est réputé résistant, le pied sûr, endurant, courageux et intelligent.

Son élevage a fortement marqué l’économie locale tout au long du XXe siècle, plus particulièrement entre les deux guerres où pas moins de 800 mules naissaient chaque année dans la vallée. L’élevage mulassier s’est adapté avec la modernisation de l’agriculture, trouvant notamment des débouchées dans l’exportation : on vient de toute l’Europe pour acheter les mules de Seyne-les-Alpes ! 

 

cabane des mulets

Le Concours Mulassier de Seyne-les-Alpes a lieu depuis 100 ans à la Maison du Mulet, hameau du Haut-Chardavon, le deuxième samedi d’août.

Les animaux sont jugés selon les critères de sélection de la race. Mais surtout, on peut les voir au travail : débardage, maraîchage, labour, attelage, promenades en calèche

La Maison du Mulet, c’est tout d’abord un espace muséographique et de plein air dédié à l’élevage du mulet dans le Pays de Seyne dans un beau corps de ferme du XIXème siècle. Une plongée dans l’histoire et au plus près de l’animal avec ces 2 expositions :

  • Le miracle du Mulet
  • Les Animaux la nuit

Des journées d’animations sont proposées chaque jeudi en Juillet-Août, et en continu la mini ferme et parc enfants entouré d’ânes, mules, juments, poules, chèvres et brebis.

14-07mulet6621rw_vignette
Démonstration de débardage par un mulet de Seyne.

En savoir plus

La Cabane des Mulets
04140 Seyne

04 92 35 00 42

04 92 35 11 00

Calculer mon itinéraire