Découverte de la biodiversité

Ils s’appellent Isabelle ou Rosalie et sont considérés comme quelques-uns des joyaux de la faune française et européenne. Nous sommes dans un espace NATURA 2000, un ensemble de zones fragiles dont l’objectif est de contribuer à préserver la diversité biologique. Les espèces animales et végétales que l’on y trouve sont donc d’un intérêt particulier.

La flore que vous observerez au cours de vos randonnées dans nos montagnes est variée : les  Gentianes (il en existe plus de 10 espèces), les Orchidées qui fleurissent dès le mois de mai, le Lys qui ne passe pas inaperçu dans les clairières, et bien d’autres fleurs peuvent être trouvées dans les alpages verdoyants ou les crêtes de la Grande Montagne culminant à 2700 m d’altitude.

Cette nature est vulnérable et nous devons sans cesse préserver la richesse de ces lieux.

La faune, également, est remarquable. Depuis les espèces dites « prestigieuses » (bouquetin, aigle royal, loup…) jusqu’au monde discret des insectes et des oiseaux, certains attireront particulièrement l’attention, comme la gélinotte des bois, le tétras lyre ou les batraciens que vous observerez dans des eaux généralement limpides, comme celles des lacs du col bas.

Quant au loup, très difficile à apercevoir en raison de sa crainte de l’homme, il a effectué un retour dans la région après 70 ans d’absence.

Les chamois qui arpentent la pelouse alpine, les marmottes faisant le gué, le renard à l’affût du moindre bruit… Laissez-vous charmer et surprendre par leurs prouesses, leurs adaptations multiples et ingénieuses.

Vous avez plus de chances d’être vus que de les voir, mais en observant bien la nature, vous trouverez sûrement des indices laissés dans un peu de boue ou de neige. Silencieusement, vous pourrez contempler ces espèces dans leur vie quotidienne…